Retour Accueil

                   

Maréchal Augereau
              Le Général Pierre Charles François Augereau achète les terres et la seigneurie de La Houssaye à Achille Estienne Marie Gigault de Crisenoy le 5 avril 1801 (14 germinal an 9). Par testament confirmant le contrat de mariage du 14 février 1809, le Maréchal Augereau, Duc de Castiglione, lègue tous ses biens à son épouse Adélaïde Joséphine de Bourlon de Chavange, Duchesse de Castiglione.
                 Après le décès du Maréchal Augereau, le 12 juin 1816, la Duchesse de Castiglione vend l'ensemble à Alexandre Becker, Agent du Roi du Danemark, le 18 juin 1827.

Alexandre Becker
              Alexandre Christian Becker, Agent du Roi du Danemark, achète les terres et le Château de La Houssaye le 18  juin 1827 à Adélaïde Joséphine de Bourlon de Chavange, Duchesse de Castiglione, veuve et héritière du Maréchal Augereau.

               M. et Mme Becker eurent deux filles. L'une, Amanda Amélie Becker, épousa le Baron Léon Renouard de Bussière. L'autre, Marthe Lucie Becker, épousa Félix Jules Charles Quentin de Gromart de Mimont, en Juin 1845.
              A la mort d'Alexandre Becker, le 16 août 1855, ses deux gendres se partagèrent les fonds, mais le château fut mis en vente et acheté par sa fille Marthe Lucie Becker. A son décès, le 6 mars 1871, il revient à son époux Félix Jules Charles Quentin de Gromart de Mimont.

Les de Mimont
                Au décès de son épouse Marthe Lucie Becker, le 6 mars 1871, Félix Jules Charles Quentin de Gromart de Mimont hérite du château de La Houssaye. Monsieur et Madame de Mimont eurent trois fils :
 - Alexandre Félix Quentin de Mimont, célibataire, décédé le 18 mars 1871 sans descendance.
 - Albert Quentin de Mimont marié à Isabel Forbes,  décédé le 18 mars 1907 laissant une fille Marguerite- Lucie     Céline de Mimont.
 - Charles Quentin de Mimont, seul survivant.
               A la mort de son père, le 6 décembre 1892, Charles Quentin de Mimont hérite du château. Il le vend le 8 juin 1920 à la société Union Forestière de Paris dont la raison sociale est: Guyot Lechien et Compagnie

L'Union Forestière de Paris

                 La société en nom collectif - Union forestière de Paris - dont la raison sociale est Guyot Lechien et compagnie, achète le château de La Houssaye le 8 juin 1920 à Monsieur Charles Quentin de Mimont. Inhabité et laissé sans entretien, le château se dégrade, et de larges coupes sont effectuées dans le  parc. En 1927, la société revend l'ensemble à Monsieur Kirsch Catani.
 

Catani Kirsch
                Monsieur Catani Kirsch achète le château de La Houssaye en 1927 à la société en nom collectif Union forestière de Paris. Ne pouvant réaliser ses projets de lotissement, et dans l'impossibilité d'en payer les impôts et les frais, il le revend à Monsieur Jacques Bellanger en 1939. Pendant tout ce temps, le château continue de se dégrader de façon désastreuse.

Jacques Bellanger

                           Monsieur Jacques Bellanger, descendant de Messire Antoine Louis Bellanger seigneur de La Houssaye de 1777 à 1781, achète ce qui reste du château de La Houssaye en 1939. Il passe trente ans de sa vie à le restaurer, avec l'aide de sa femme Bijou, pour lui rendre tout son éclat. Après sa mort, survenue en 1969, sa femme l'entretient jusqu'en 1985. Mais, écrasée par les charges et les frais, elle le vend en 1988 à Monsieur Michel Baudoin.

Michel Baudoin

                   Monsieur Baudoin achète le château de La Houssaye en 1988. Il prend le parti de le sortir de son isolement en transformant l'orangerie en bureaux et en faisant abattre les murs d'enceinte de la façade. puis il réalise des échanges de terrains avec la municipalité et s'investit énormément pour permettre l'agrandissement de la place du village et dégager la vue sur le château.

                                                                                                                                 Serge Randon - Novembre 1996                   

            Haut de page