Retour Accueil

  Sa restauration ou la renaissance d'une église qui commence par...

le chœur tel qu'il était avant 1950

          Le fond  du chœur était recouvert d'un grand rétable en bois dont  la construction semble remonter vers 1700, et qui obturait en grande partie  la baie du sanctuaire. Saint Blaise et Saint Nicolas étaient placés de part et d'autre d'un tableau représentant un Christ en croix. La chaire possède encore son dais.
          L'ex-voto à la mémoire du capitaine Décasse est appuyé contre une colonne, au départ de la nef.

Vers 1990, le rétable a été déposé pour rendre au chœur sa lumière naturelle, et remplacé par un crépis. Saint Blaise et Saint Nicolas ont retrouvé leur place dans deux petites niches. L'ex-véto du capitaine Décasse a été déplacé dans le collatéral. Pratiquement tous les tableaux accrochés aux murs ont été supprimés. Mais ...
 
... elle avait quand même bien triste mine notre église Saint Nicolas, à la fin du 20ème siècle!... Une sérieuse restauration s'imposait.


En 1998, le Conseil Municipal décide de parer au plus urgent : la toiture. Le plus gros morceaux aussi!   Aussi loin que j'aie pu remonter dans le temps, je n'ai trouvé que la trace de quelques rares interventions consistant à remplacer quelques tuiles par-ci par-là. Parfois même, cela restait à l'état d'intention, les finances étant inexistantes. Mais les fuites étaient bien réelles! Après une année de travaux, en mars 1999, l'église arbore fiérement sa toute nouvelle toiture.    



 Monsieur le maire inspecte la charpente

Puis il a fallu penser au ravalement et à la restauration des façades. Encore un gros morceau que le conseil a dû traiter en deux tranches. Subventions accordées , un premier appel d'offres pour les façades Nord et Est a été infructueux en mars 2002. Ce n'est donc qu'en février 2004 que les palissades sont tombées pour nous devoiler... Une belle réussite! Une très belle réussite!...

                                                    

Commencés peu après, les travaux sur les façades Sud et Ouest ont été achevés en mars 2005

              Depuis, La Houssaye offre aux habitants, ainsi qu'à ses visiteurs, une église d'un âge plus que respectable - environ sept siècles - parée de ses plus beaux atours dans un magnifique écrin, une toute nouvelle place entourée de verdure.
             A noter qu'il s'agit d'une des plus belles restaurations de la région, et sûrement une des plus réussies.

                           

 

            Haut de page